Mobilisons-nous !
Pour en savoir plus: cliquez sur les vignettes
Vendredi 24 et samedi 25 mars
Les États Généraux de l'éducation
dans les quartiers populaires

Voir le programme :
https://www.facebook.com/events/1807473912909074/
Samedi 25 mars
Contre le projet Décathlon/Oxylane
à St Clément de Rivière

10h 30 Le Peyrou Montpellier
Défilé jusqu'à La Comédie,
pique-nique... et retour !
Mardi 28 mars
Calais: l'évacuation de la jungle, et après ?
Université P.Valéry. Salle Camproux
Organisé par :
Réseaux Universitaire sans frontières, Solidaires Etudiants, le Collectif des cours de FLE du Barricade, Football du Peuple, Ecran et son double.
Vendredi 5 avril
MEETING RÉGIONAL
PHILIPPE POUTOU

20h
Montpellier
Salle Pelloutier

dimanche 26 mars 2017

Vote utile, vote utile ...est-ce que j'ai une gueule de vote utile !


Ce n'est pas Le Pen de se farcir Macron !

A lire ci-dessous Point de vue : Macron/Le Pen, jeu truqué ... on le sent bien, mais finissons de le déconstruire ! (Antoine)
 

[…] "L'enjeu de cette élection présidentielle n'est pas de savoir si Le Pen sera élue ou non -elle ne le sera pas- mais de savoir qui sera l'autre qualifié pour le second tour, qui sera élu deux semaines plus tard".

Loin de sous-estimer les chances de Le Pen d'être élue, je pense donc que les électeurs sur-estiment les chances de Le Pen qui sont en réalité proches de zéro. J'ajoute que cette opinion, reposant à titre principal sur les résultats des élections régionales en Haut-de-France et en PACA, est confortée par toutes les enquêtes d'opinion. Après avoir écrit le commentaire précité, j'ai effectué une vérification : sur plus de 200 sondages effectués depuis 2012, Le Pen a été donnée gagnante une seule fois. 

vendredi 24 mars 2017

Philippe Poutou, une entrée en campagne sur les chapeaux de roue...


L'ouvrier candidat pour que nous prenions tous/toutes ensemble nos affaires en main !


  Pour la première fois, c’est en candidat parrainé que Philippe Poutou s’est présenté devant ses militants. Avec 573 paraphes en sa faveur, il pourra participer au premier tour de l’élection présidentielle. Et c’est avec un enthousiasme nouveau qu’il a été accueilli jeudi soir par le public de la salle Jean-Baptiste Clément de Saint-Ouen. 

Et pourtant, sa campagne aurait pu prendre fin vendredi 18, date limite de dépôt des parrainages. Cette fois-ci plus encore que d’habitude, le Nouveau Parti anticapitaliste a dû batailler pour obtenir l’appui des 500 élus requis. « On a été inquiets jusqu’au bout, raconte Jean-Marc Bourquin, membre de l’équipe de campagne. Mais on a finalement reçu 65 parrainages au cours des derniers jours. Je pense que certains maires ont fini par nous aider en voyant qu’on risquait de ne pas passer le cap. »

Noirs dess(e)ins présidentiels


Délirius, Jerc et Karak se déchainent.
Cliquez sur les dessins pour les agrandir.

Contre Oxylane au nord de Montpellier, opération Oxygène en coeur de ville !


 Saint-Clément-de-Rivière/Montpellier. Artificialisation des sols, marchandisation sans frontières...
 Toucher aux équilibres agricoles et environnementaux au nord c'est déséquilibrer aussi le centre (et tous les alentours) !


 Le combat contre la zone commerciale Oxylane et pour le maintien des terres cultivées et naturelles sur le domaine des Fontanelles à Saint-Clément-de-Rivière concerne aussi les montpelliérains. Ce défilé – qui se veut joyeux et coloré – montrera que ce combat continue de plus belle ! Ce sera aussi l’occasion d’informer sur la journée du 22 avril. 

Nous comptons sur le plus grand nombre pour participer à ce défilé, afin de montrer notre opposition résolue à ce projet de zone commerciale !
Programme :
 10h30 ; rassemblement au Peyrou (côté Arc de triomphe) 
 Départ du défilé en direction de la place de la Comédie, via la place de la Préfecture (arrêt), la place Jean Jaurès ( arrêt) et la rue de la Loge. 
Arrivée prévue à la Comédie entre 12h et 12h30, rassemblement sur la place 
Pique-nique à l’esplanade (tiré du sac) 
14h : retour de la Comédie jusqu’au Peyrou par le même chemin. 
 Retour au Peyrou prévu vers 15h La suite

jeudi 23 mars 2017

Quand les marchands d'école aiment "la" pédagogie...


 Montpellier, un rendez-vous important

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
 Luttons pour "une éducation réellement émancipatrice, loin, le plus loin possible du marketing pédagogique et des éléments de langage managériaux ou électoralistes qui ne devraient pas avoir leur place dans l'école"

Dans une tribune parue en octobre 2016, Laurence de Cock et Grégory Chambat, dénonçaient avec force une « nébuleuse nostalgique » et réactionnaire qui avait envahi le débat public sur l’école. Leur texte se donnait pour objectif d’y voir plus clair dans des enjeux à la fois politiques et pédagogiques que certains s’évertuent à rendre illisibles. Il défendait le projet d’une pédagogie critique et d’une école émancipatrice. 

Montpellier: cheminots en lutte

SOLIDARITÉ !
Vous êtes usagers de la SNCF ? Voici ce qu'on vous promet :


 (cliquez sur les images pour agrandir)

 





Vous êtes à la recherche d'un emploi ? Voici ce que la SNCF vous promet :
Mais... à Montpellier, la SNCF supprime 4 postes
au service d’orientation des voyageurs et à l’accueil !
La réaction ne s'est fait attendre : depuis lundi, les salarié-es de ce secteur sont en grève.
Voici l'interview d'un de ces grévistes par la correspondante du NPA34 :

mercredi 22 mars 2017

A la rubrique "humeur massacrante"...


 Ils nous invitent, on évite le dîner de cons de la présidentielle ?



Mais n'oublions pas celui qui a occupé le poste d'abord dans ce quinquennat...Il est en quelque sorte l'emblème de celui-ci. 

Lodève: urgences !

Habitants du Lodévois, du Clermontais,
débrouillez-vous pour ne pas devoir être
hospitalisés d'urgence.

Contre les politiques de casse du système de santé et de l’hôpital public, de nombreuses luttes locales ont assuré le succès des mobilisations des 8 novembre dernier et 7 mars dernier. Dans de nombreuses villes, les personnels ont fait grève, rejoints souvent par les étudiants infirmiers, et les manifestations ont réuni des milliers de participantEs combatifs.
La politique d’austérité imposée au secteur public c’est, dans la santé, le plan de réduction des dépenses de 3,5 milliards d’euros qui aboutira à la suppression de 22 000 emplois et 16 000 lits d’hospitalisation. Conséquences : pour les personnels hospitaliers une charge de travail insupportable allant jusqu’à la dépression et aux suicides et, pour les patients une dégradation de la qualité des soins.

Schneider: l'ambiance est électrique.



Le site de Schneider Electric à Mudaison
va fermer fin 2017 !


Il y avait déjà les sites de Montpellier et Fabrègues, fermés ces 4 dernières années :  200 suppressions de postes.
Et, bien sûr, le mépris habituel pour les 40 à 50 salarié-es concernés : "L'usine est rentable et on apprend en CE dans les questions diverses qu'on ferme !".
https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/les-salaries-de-schneider-electric-serrent-les-rangs-apres-la-fermeture-annoncee-de-mudaison-1490114629 https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/le-site-de-schneider-mudaison-va-fermer-les-salaries-sous-le-choc-1489766162
Cliquez pour agrandir !
Cliquez sur les images pour accéder aux articles



  
Le NPA34 apporte évidemment tout son soutien à la lutte menée par les salariés. Ceux-ci ont bloqué la circulation lundi dernier pour distribuer un tract et alerter la population :



lundi 20 mars 2017

Montpellier. Justice ! Dignité !

Nous avons marché contre le racisme et l'état policier.


Dimanche matin...
Après être passé au local pour récupérer nos tables pliantes, la sono, les 500 tracts tirés pour le collectif unitaire, des pancartes « Désarmons la police » et « Bienvenue aux migrantEs », des journaux et des autocollants, on arrive au jardin du Peyrou vers 11h30. Les copines d’Amnesty International ont le même timing et arrivent avec le matériel pour l’animation « parcours des migrantEs ». Les camarades du collectif Migrant-e-s Bienvenue 34 sont déjà présentEs avec la magnifique banderole, créée par JERC (https://www.facebook.com/jercdessin/?fref=ts) et les 3 énormes et superbes portraits à l’effigie des copains du CAO, créés par Al Sticking (https://www.facebook.com/al.sticking?fref=ts). Les camarades de la Coordination des Groupes Anarchistes, de la Collective et d’Ensemble sont également déjà présentEs sous le soleil de Montpellier. Les membres de RESF34 et de la CIMADE qui sont partie prenante de la Marche pour la Dignité et la Justice de Montpellier ne tardent pas à nous rejoindre.
Dessin de JERCwww.facebook.com/jercdessin
On occupe donc un petit bout du jardin du Peyrou, pour pique-niquer avec les copains hébergés au CAO venus nous rejoindre. Les promeneurs/promeneuses s’arrêtent aux tables militantes. On n'est pas aussi nombreuSEs qu’on aurait voulu mais les créations des artistes pour le collectif Migrant-e-s Bienvenue 34 nous donnent l’impression d’occuper le terrain et de poser les questions de la solidarité avec les migrantEs. D’ailleurs, doit-elle aller jusqu’à la régularisation des sans-papiers ? Jusqu’à la liberté de circulation et d’installation ? Et notre dénonciation des violences policières. Se contente-t-on de dénoncer quelques brebis galeuses dans les rangs de la maréchaussée ou bien analyse-t-on que les meurtres et les viols commis par les flics sont la partie émergée d’un racisme institutionnalisé qui, par l’état d’urgence permanent, est bien utile au système capitaliste pour fabriquer un autre, un pas comme nous, un ennemi intérieur d’où viendraient tous les problèmes.

Week end sport. Philippe Poutou qualifié pour la présidentielle...


... l'occasion de mettre un carton rouge (évidemment) à cette anti-démocratie !

Communiqué

Nous avons envoyé 523 parrainages au Conseil constitutionnel, sans compter les parrainages « spontanés » qui ont été postés directement par des élu-e-s [soit 573 au total].

Cette campagne a mobilisé des centaines de militants pendant 10 mois. Environ 10 000 maires ont été vus, des centaines de milliers de kilomètres ont été parcourus, des milliers d’euros ont été dépensés en frais d’envois. Les candidats institutionnels ont beau être plongés dans des affaires de détournement de fonds, ils n’ont pas cet obstacle à franchir, un obstacle qui a eu pour conséquence de différer notre entrée en campagne : nous avons organisé des meetings, des collages d’affiches, mais bien en deçà de ce que nous sommes capables de réaliser et que nous réaliserons dans les prochaines semaines.

Nous remercions les élu-e-s, connu-e-s ou inconnu-e-s, celles et ceux des petites communes, les militant-e-s des autres courants politiques, qui ont parrainé la candidature de Philippe Poutou.

samedi 18 mars 2017

FN. Derrière l'extrême droite, tout près des commandes, les fascistes...


“Je peux compter sur eux à la vie à la mort” (Marine Le Pen)


19 mars. Vidéo : La séance du dimanche : La face cachée du Front National

  Dans un livre-enquête des journalistes Marine Turchi et Mathias Destal, l’ascension fulgurante d’anciens membres du Groupe Union Défense (GUD) dans l’équipe rapprochée de Marine Le Pen est décrite par le menu. Mettant à mal la prétendue “dédiabolisation” du FN. 

“Les historiques n’en peuvent plus ! Il va y avoir un retour de boomerang…” Sous couvert d’anonymat, un membre du bureau politique du FN tire la sonnette d’alarme, levant le voile sur un parti plus fractionné qu’il n’y paraît. Les raisons de son désarroi ? La place grandissante acquise dans l’entourage de Marine Le Pen par deux groupes de nouveaux venus : les proches de Florian Philippot et les anciens “gudards”, jadis membres de l’organisation étudiante d’extrême droite Groupe Union Défense (GUD), bras armé d’Ordre nouveau dans les années 1970. 


vendredi 17 mars 2017

Cabanes en danger...


Samedi 18 et dimanche 19 mars 2017
Les habitants des Cabanes des Aresquiers ouvrent leurs maisons aux créateurs
de 10h à 19h30
Entre canal et étangs, muges et flamants, douceur de vivre et menace de destruction, nous partagerons à l’orée du printemps deux jours de rencontre entre la beauté du lieu et l’imaginaire des artistes avec :
Daniel Ferrer, Marion de la Fontaine, Gom's, Luc Giroux, Lili Manioc, Pierre Callon, Joël Bast, Pierre Dravet, Karak, Ramirez, Délirius, Miranda, Daniel Hochard

...artistes solidaires !
Sauvons les Cabanes des Aresquiers
 Pour comprendre ce qu'il se passe aux Aresquiers (Frontignan), le plus simple est de lire le texte de la pétition (que vous pouvez signer ICI).
Vous pouvez aussi consulter cet article de FR3/France Info.

PÉTITION
jamais-inondés-premiers-expulsés

     Les Cabanes des Aresquiers : site centenaire de 32 maisons à Frontignan, typique d’un habitat singulier, harmonieusement intégré au paysage.

     Les habitants sont propriétaires des maisons mais non des terrains sur lesquels elles sont construites. En décembre 2014, la préfecture s'oppose à l'acquisition des terrains par leurs occupants. Les conventions d'occupation temporaire accordées par VNF (Voies Navigables de France) ne sont pas reconduites.
     Les résidents sont menacés d'évacuation et le site de destruction.

Montpellier. Le mouvement social au tribunal


Manifestation, arrestation, tribunal...
...banalisation de l'état d'urgence.

Deux matinées de suite devant le Tribunal Grande Instance (TGI) de Montpellier pour soutenir 2 camarades victimes de l'acharnement répressif contre le mouvement social.
On notera d'ailleurs la futilité des charges retenues contre eux : pour l'un, c'est le fait d'avoir écrit au marqueur sur une palissade de chantier lors de la manifestation du 15 septembre et de s'être couvert la tête à cette occasion avec son T shirt jaune repérable tout au long de la manif (ça donne : "dégradation de matériel public et dissimulation de visage"). Pour l'autre, militant politique connu, c'est "outrage à agents", sur la base de la seule parole des agents en question. Et quel est donc cet outrage ? Il les aurait traités de "pédophiles" et "violeurs d'enfants". Même pas "sales flics" ou "police nationale, milice du capital". Étonnant, quand-même de la part d'un militant politique, non ?
Et, bien sûr, le procureur emboîte le pas et demande pour le premier 115 h de Travaux d'Intérêt Général (TIG, sans doute un anagramme de TGI...), et pour le second 2 à 3 mois fermes de prison. Délibérés le 22 mars et le 20 avril.
L'occasion sans doute, une fois de plus, de se retrouver sur le parvis de ce tribunal que nous fréquentons de plus en plus souvent !
Notre solidarité envers les victimes de la répression ne faiblira pas !

jeudi 16 mars 2017

Dimanche 19 mars : ce n'est pas En marche mais On marche !


A Paris, à Montpellier et dans de nombreuses communes on dit "mobilisation générale" !

 
Le racisme agit sur la vie de millions de Noir-e-s, Arabes, Rrom-e-s, musulman-e-s... Entre 5 et 8 fois plus contrôlé-e-s par les flics, plus pauvres que la moyenne, discriminé-e-s à l’embauche, dans l’accès au logement ou à l’éducation, les racisé-e-s subissent directement la violence du racisme qui amplifie toutes les autres formes de discrimination (de classe, de sexe, de genre...). Un argument servant de base au racisme le plus large est qu’«on ne peut pas accueillir toute la misère du monde». Il y a déjà trop de chômage, trop de dettes... et trop de pays pauvres et en guerre, notamment à cause du colonialisme. Accepter cet argument, c’est se condamner à accepter aussi tous ceux qui justifient les politiques d’austérité... au nom de la même logique d’opposition des misères entre elles : on ne peut donner du travail à tout le monde, on ne peut pas rembourser tous les médicaments, faut baisser les salaires, etc.