Mobilisons-nous !


Samedi 1er octobre
* AG populaire / Nuit Debout 17h ou 18h (voir sur l'agenda Nuit Debout après le réu du 28) Place de La Comédie -Montpellier-


jeudi 29 septembre 2016

Shimon Peres...Pourquoi la mort devrait-elle nous faire oublier les bassesses et crimes du défunt ?


 Les nécrologies des "grands hommes" ou l'art de mettre à mort la vérité : Shimon Pérès : hommage unanime au «défenseur de la paix» (Le Figaro)

Nos médias à l'école sioniste, elle-même à une "drôle" d'école...
« Lorsque Sharon est venu en France, je lui ai dit qu’il doit absolument mettre en place un ministère de la propagande comme Goebbels » Roger Cukierman (président du CRIF) au journal israélien Haaretz en septembre 2001. Cliquer ici

Shimon Peres, vieux routier de la politique israélienne, très amis avec les dirigeants sud-africains à l’époque de l’apartheid.

Monsieur Peres a été membre de multiples gouvernements israéliens – en même temps qu’un de leurs plus importants propagandistes – qui ont utilisé des munitions à fragmentation, des obus d’artillerie à fléchettes et des bombes au phosphore blanc dans des zones civiles à forte densité de population, à Gaza et au Liban.  

mardi 27 septembre 2016

Loi Travail (et son monde). Ils croient avoir gagné...


 ... ils paieront cher leurs illusions. La taupe de la révolte est toujours au travail. Gare à son irruption au grand jour !

www.npa34.org                                              npa@npa34.org

Les voila qui se préparent à envahir la ZAD de Notre Dame des Landes. Et, pour faire bonne mesure, ils s'acharnent à vouloir poursuivre la construction de l'EPR à Flamanville. D'ailleurs, comme le déclare notre premier ministre, « La filière nucléaire, c’est une filière d’avenir pour notre pays ».
Bonjour l'avenir qu'ils nous promettent ainsi ! 

Et pendant ce temps, voici les charrettes de licenciements qui font la course sur cette belle route de l'avenir vers un horizon de misère accrue et de souffrances sociales. Alors, pour tenter de faire passer leurs pilules, ils essaient de nous persuader que les musulmans sont une menace (plus ou moins potentielle selon qu'ils s'affichent ouvertement d'extrême-droite, de droite ou qu'ils se prétendent de gauche). Sans compter les migrants qu'ils enferment, expulsent et montrent du doigt. Et comme cela risque de ne pas suffire à nous diviser, ils jouent à fond la carte de la répression, des violences policières  et des condamnations. 

dimanche 25 septembre 2016

NDDL. Alerte, préparons-nous à agir en soutien aux résistant-es menacés-e d'expulsion violente !


 Avertissement. Si vous attaquez là-bas, nous riposterons ici !

Risques sérieux d’attaque dans les semaines qui viennent

Depuis plusieurs jours des rumeurs d’expulsion plus ou moins imminente bruissent sur la ZAD. Nous savons que les hôtels de la région ont été réservés, plusieurs articles de presse avancent que les "forces de l’ordre" se sont vues interdire de poser des vacances de fin septembre à fin octobre. On parle de matériel militaire prếté à la gendarmerie. Mercredi 14 septembre, le préfet de Loire-Atlantique a signé deux arrêtés portant sur la destruction du campagnol amphibie, rendant possible à leur sens le début des travaux. Plusieurs sources confirmant des plans d’intervention possible à partir du 27 septembre, sans que cela signifie qu’ils viendront dès cette date là. Sommet d’hypocrisie, cette date est celle où la ville de Nantes accueille plusieurs milliers de participant.e.s, venu.e.s du monde entier, dans la suite de la COP 21 pour faire croire à ses préoccupations quant au dérèglement climatique.

Appel à la vigilance - on veut des fuites sans prendre la fuite

 

samedi 24 septembre 2016

Toulouse. Accusé BDS, levez-vous..


L'exception française : donner carte blanche aux crimes de l'Etat d'Israël en désarmant pénalement la solidarité avec les Palestiniens
Correspondance NPA 34

150 à 200 personnes, venues de toute la France, se sont rassemblées à proximité du tribunal de Toulouse pour soutenir les quatre inculpé-es lors de leur procès les confrontant aux officines sionistes, ce jeudi 22 septembre.
Il est a noter que le rassemblement a été interdit à 11h du matin le jour même de l'audience! Il s'est évidemment tenu et ce jusqu'à la sortie du tribunal des inculpés à 20h. 
Nous avons mis à profit cette longue attente sous un beau soleil, en discutant, échangeant nos expériences et en nous reboostant les uns, les unes, les autres.

jeudi 22 septembre 2016

Un p'tit billet, siouplait !

PETIT RÉSUMÉ
ILLUSTRÉ

DE LA PÉRIODE ESTIVALE.
cliquez sur les images pour les agrandir
Commençons par le plus important :
On a voulu empêcher nos bonnes sœurs d'aller se baigner !


Mais il n'y a pas que ça !
On a voulu mettre nos forces de l'ordre à poil !

Vidéo. Besancenot vs Weber, gauche de rupture contre gauche de compromis(sion)...


 Avec le PS ? ça va pas !  C'est non et non, c'est contre le PS (et le reste de la droite + l'extrême droite)

 
Le débat oppose Olivier Besancenot, ancien candidat à la présidentielle, ancien porte-parole du NPA, à Henri Weber, chargé des études à la direction du PS, sur la chaine de Mediapart.
 

"Douce France, cher pays" ... La police tire, le manifestant perd un oeil...


Hollande, Valls, le "socialisme" de l'énucléation policière !

23 septembre : les fachos dans la police se lâchent... 
Chronique de la folie policière ordinaire 

----------------------

Ce qui s’est passé sur la place de la République le 15 septembre : peu après son arrivée, à l’issue de la manifestation, Laurent Théron reçoit au visage un morceau de grenade lancée par les forces de l’ordre. Une charge qui serait survenue sans sommation audible par les manifestants présents sur place. C’est en tout cas ce qu’affirme Éric Beynel, porte-parole de Solidaires, qui explique avoir recueilli une « trentaine de témoignages concordants entre des personnes qui ne se connaissent pas ».

Afin de confirmer le récit rapporté par les témoins, le syndicat visionne deux vidéos. Dans la première, on voit une foule clairsemée et sans agressivité. Pourtant, les CRS chargent et tirent en direction de Laurent Theron, qui tombe à terre. Sur les images, on aperçoit un « jet » de lumière, comme le nomme Éric Beynel, puis de la fumée. Quelques secondes après, les manifestants entourent la personne au sol.

mercredi 21 septembre 2016

Ha ha ha : "Dès que vous devenez français, vos ancêtres sont gaulois." (Nicolas Sarkozy)


Sarkozyx vaincu par le grotesque, mais heureusement ça ne tue pas ! ... 
“A quoi servirait l’intelligence si l’imbécillité n’existait pas ?” (Pierre Dac)

21 septembre : Sortie de Sarkozy sur les Gaulois : les meilleurs tweet

 
Une campagne présidentielle apporte toujours son lot de contre-vérités. Un des domaines régulièrement malmené est l’histoire de France, objet de nombreux fantasmes et recompositions à la faveur du discours des uns ou des autres.

Le 29 août, au meeting de rentrée du Parti socialiste, Manuel Valls gratifiait la salle d’un raccourci sur Marianne qui a « le sein nu » parce qu’elle est « libre », et « pas voilée ». Un mélange d’approximations historiques (Marianne n’a pas toujours eu le sein nu) et de manipulation des symboles (l’allégorie de Marianne n’a jamais eu vocation à dicter le vestiaire féminin). Le raccourci avait été rapidement pointé par l’historienne Mathilde Larrère, maître de conférences à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée et ancienne responsable départementale du Parti de gauche.

Aujourd’hui, c’est Nicolas Sarkozy qui convoque « les Gaulois ». Lors d’un meeting à Franconville (Val-d’Oise), l’ancien chef de l’Etat a déclaré :
« Dès que l’on devient français, nos ancêtres sont gaulois. »

mardi 20 septembre 2016

Esquisse d'une généalogie de l'islamophobie dans "la France laïque"...


 Historiciser et (re)politiser la réflexion sur le "nouveau racisme" !


C'était il y a dix ans. Une date dans la diffusion de l'islamophobie que ce brûlot raciste bénéficiant d'un soutien soigneusement orchestré. Un modèle du genre qui a ébranlé l'antiracisme et creusé au sein de la population française un fossé qui ne cesse de s'approfondir. […]

Le 19 septembre 2006 paraît dans le Figaro une tribune de Robert Redeker professeur de philosophie dans un lycée toulousain et membre du comité de rédaction des Temps modernes, visant les musulmans à travers la personne du fondateur de leur religion. […] 

La dernière phrase [Comme aux temps de la guerre froide, violence et intimidation sont les voies utilisées par une idéologie à vocation hégémonique, l’islam, pour poser sa chape de plomb sur le monde.] confère son sens au discours : l'article ne vise pas Mahomet, mais les musulmans. 

samedi 17 septembre 2016

Montpellier. Manifestation syndicale en demi-teinte...



Un gros cortège de l'AG Populaire Nuit Debout-Comité d'action rejoints par Solidaires
Correspondance NPA 34

Cliquer sur la première photo pour agrandir et lancer le diaporama


La manifestation qui s'est tenue à Montpellier ce jeudi 15 septembre a regroupé 1500 personnes selon l'intersyndicale (CGT largement majoritaire, faibles cortèges de FO et de la FSU, un cortège Solidaires scindé entre une partie restée dans la manif syndicale et l'autre dans celui de Nuit Debout, voir ci-dessous). Un bon chiffre pour une reprise qui aurait laissé grand ouvert le champ des possibles pour reconstruire la dynamique de mobilisation d'avant l'été. Le conditionnel est de mise car chacun-e sent bien qu'en cette rentrée, les confédérations en lutte et, peu ou prou, la plupart des directions syndicales départementales, par-delà les paroles fortes contre la Loi Medef et sur fond d'une rivalité, mise momentanément en sourdine, pour les élections professionnelles à venir, s'adaptent à l'existant de la démobilisation naturelle du moment et, en quelque sorte l'accentuent, en renvoyant désormais au tous ensemble... chacun-e dans sa boîte, contre l'application des décrets par saisine des instances judiciaires appropriées. Il n'y aura probablement plus d'appel à manifester nationalement. Mais il n'est pas dit que les équipes syndicales les plus combatives se satisferont de cette réorientation de leurs directions.

jeudi 15 septembre 2016

Montpellier. Demain jeudi 15 septembre, c'est manif...


... on est en régime socialo-policier, on prend ses précautions !


Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice... réduisons les risques !

Quelques conseils...

... AVANT LA MANIF 

Éviter de venir seul.e. Former des binômes et trinômes (personnes se connaissant et ayant les mêmes objectifs), si possible venir en plus grand groupe et fixer un rencard d’après-manif pour voir si tout le monde va bien et même témoigner. Éviter d’amener agenda, carnet d’adresses, tracts et papiers personnels. Faites vos poches pour vous assurer de ne rien avoir de compromettant (couteau suisse, boulette de shit oubliée, ...). Il est important d’avoir de l’eau et il peut être utile d’avoir quelque chose à grignoter. Les nasses policières peuvent être longues. L’alcool n’est pas une très bonne idée, cela favorise la déshydratation et le risque d’hémorragie en cas de blessures. Prendre de l’argent liquide, ça peut toujours servir. Les portables sont pratiques (garder en tête la géolocalisation), mais attention à les éteindre en cas d’arrestation. Un foulard peut être utiles, ainsi que du sérum physiologique. Avoir des chaussures adaptées et éviter de porter des vêtements trop amples. Emporter le nom ou le numéro d’un avocat et de la commission anti-répression (si elle existe). 

mercredi 14 septembre 2016

Rentrée scolaire. L'innovation pédagogique en débat...


... dans l'école percutée par les politiques néolibérales

 Impossible de la louper, en cette rentrée. Déjà très médiatisée ces derniers mois, l’ex-instit Céline Alvarez est omniprésente dans les médias, où elle promeut son bouquin « Les lois naturelles de l’enfant » (Les Arènes). Sur les réseaux sociaux, on parle aussi beaucoup de Céline Alvarez, notamment dans les milieux enseignants, où les pro-Alvarez, très enthousiastes, et les Alvarez-sceptiques, sourcils froncés, s’opposent dans des débats assez intenses. […]

La météore Alvarez

Pour ceux qui seraient passés à côté d’Alvarez, on renverra à cet article de Télérama paru il y a quelques mois et retraçant son « expérience » : trois années en maternelle en ZEP à Gennevilliers dans le cadre d’un projet validé par l’Education Nationale, où Alvarez garde la même classe dans le but de tester une méthode pédagogique fondée sur les principes de Maria Montessori enrichis des apports des neurosciences.  Le bilan présenté est impressionnant, l’évolution des enfants considérable. 

dimanche 11 septembre 2016

Montpellier. Loi "Travail". 15 septembre... tout recommence...


 ... pour aller jusqu'au bout : abrogation !

 

Calais. Solidarité sans faille avec les réfugié-es ...


... volontairement laissé-es à l’abandon, sans cesse refoulé-es, chassé-es, réprimé-es...


La situation à Calais est effroyable: effroyable pour les milliers de réfugiés, le plus souvent Syriens, qui après avoir échappé à la mort dans leur pays et leur exode cherchent à braver les derniers obstacles pour atteindre la Grande Bretagne. Ils sont près de 10 000 à survivre dans la boue du camp de la Lande, à tenter de s’embarquer comme clandestin dans un des camions qui transitent par le tunnel. 

Calais, c’est aussi une des villes les plus touchées par les politiques patronales et gouvernementales menées depuis 30 ans. Après la fermeture de Seafrance et la quasi-disparition de l’industrie de la dentelle, c’est une des villes où les familles ouvrières ont les revenus les plus faibles, où le taux de chômage dépasse les 15%.