CONTRE LES PROCÉDURES "DUBLIN" ET LES VIOLENCES D'ÉTAT
POUR LE DROIT D'ASILE DANS LE PAYS DE SON CHOIX
ET DES CONDITIONS D'ACCUEIL DÉCENTES POUR TOUS LES MIGRANTS

RASSEMBLEMENT SAMEDI 21 JANVIER à 15h 30
DEVANT LA PRÉFECTURE DE MONTPELLIER


AUCUN ÊTRE HUMAIN N'EST ILLÉGAL !


mardi 17 janvier 2017

Primaire "socialiste". Prenez garde ! Prenez garde !


 Prenez garde ! A la jeune garde ...socialiste !

Hamon, Montebourg (et "un peu", Peillon !) ... la gauche du PS prend d'assaut la primaire... 

A lire ci-dessous : Point de vue. Les luttes au temps mauvais des élections... (Antoine)


Pour bien cerner les choses...
 

La Marseillaise doit vivre !

Soirée de lancement du comité de soutien à La Marseillaise
mardi 17 janvier 
à partir de 18h30 
au Club de la Presse
Montpellier 
(1, place du Nombre d'or).



La Marseillaise du Languedoc convie ses lecteurs et tous les défenseurs du pluralisme de la presse à venir soutenir le journal en difficulté financière lors de la soirée de lancement du comité de soutien Hérault-Gard, mardi 17 janvier à partir de 18h30, au club de la presse à Montpellier (1, place du Nombre d'or).
A l'occasion de cette soirée conviviale, un pot vous sera offert par le Club de la presse et la Marseillaise.

Le NPA34 tient à réaffirmer la nécessité de défendre la presse d'opinion, la nécessité que l’état garantisse la pérennité de cette presse ainsi que son indépendance totale, en particulier par la création pour les médias alternatifs d'un "fonds public de soutien".

lundi 16 janvier 2017

Rouillan : Je regrette...


 Vendredi 20 Janvier à 19h 

Le « Royal Occupé » accueille
Jann Marc Rouillan
écrivain militant
pour la présentation de son dernier livre


« Je regrette »

    « Je regrette d’être emprisonné pour délit d’opinion quand j’ai affirmé durant toute mon existence que seul l’acte donne leur véritable sens aux mots.
    Dans les Vers nouveaux, Rimbaud était bien plus explicite : “De rage, sanglots de tout enfer renversant… Industriels, princes, sénats, périssez ! Puissance, justice, histoire, à bas ! ”
J’aurais peut-être dû versifier mon propos ?
    Un de ces jours, il me faudra tout de même calculer (en jours de prison) le poids de chacun des mots qui provoqua les foudres de la justice.
»

vendredi 13 janvier 2017

Ben oui (ou non), Philippe Poutou ne participera pas à leur primaire tartufferie télévisée...




Ce soir premier débat de la primaire de ... ggggwxzche... champagne avec Mathieu Madénian et Thomas VDB !

 C'est le moment de parrainer la candidature de Philippe Poutou-qui-lui-n'est-pas-un-guignol-"politique" !
(voir la pétition ci-dessous)

 

jeudi 12 janvier 2017

La conjuration des salauds contre nos frères et soeurs migrant-es...


Main tendue ? Vous n'y êtes pas...La gazeuse dans l'autre main parle d'elle-même !

Jeudi 5 janvier 2017, 9h45. Enseignantes de l’éducation nationale en antennes scolaires mobiles, nous venons faire classe sur le bidonville situé au 41 avenue de Stalingrad à Saint-Denis. 13 camions de CRS sont sur place, depuis 8h nous dit-on. Ils sont dehors, équipés, matraque et flashball en évidence, police et préfecture à leurs côtés. Un monsieur de la préfecture en cravate et lunettes de soleil rigole franchement, il n’arrêtera pas de la matinée.

mercredi 11 janvier 2017

"Douce France, cher pays" ... La police tire, le manifestant perd un oeil...


Hollande, Valls, le "socialisme" de l'énucléation policière ! 

Cette page a été publiée le 22 septembre

11 janvier 2016 



 Un CRS de 48 ans a été mis en examen, soupçonné d'être l'auteur du "tir illégitime" d'une grenade de désencerclement qui a occasionné la perte d'un œil à un militant le 15 septembre, lors d'une manifestation à Paris contre la loi travail, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. Ce brigadier-chef a été mis en examen le 4 janvier pour "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente", en l'occurrence "la perte de l'usage d'un œil" au militant syndical Laurent Theron, selon la source judiciaire, qui confirmait une information de Libération. Cliquer ici

23 septembre : les fachos dans la police se lâchent... 

Chronique de la folie policière ordinaire 

Vidéo. La surexploitation de la distribution publicitaire...


 La précarité, un mode dominant d’organisation du travail, mais aussi de rapports sociaux qui n’auraient plus de points d’appui stables (Robert Castel)


Le site de CP Productions, boîte de production de films documentaires, basée à Montpellier, propose quelques films à voir en ligne.

“Une plongée dans l’univers impitoyable de la distribution de prospectus publicitaires, où la performance est exigée de tous les candidats, y compris les octogénaires. Une équipe en immersion constate qu’elle travaille pour un salaire largement inférieur aux heures effectuées. À la direction de l’entreprise ou au Ministère du Travail, le droit des salariés constitue visiblement une entrave à éliminer…” Cliquer ici

mardi 10 janvier 2017

Venu-es à Montpellier occuper l'ARS, près du but, ils/elles ne lâchent rien...


LES LARMES DE LA VICTOIRE !

10 janvier 2017. Intense émotion ce matin à la Bourse du travail de TARBES, où se tenait l'ASSEMBLEE GENERALE des GREVISTES.... où a été votée la fin du conflit et actée la VICTOIRE face au géant MEDIPOLE PARTENAIRES !!!!

65 JOURS DE GRÉVE A LA POLYCLINIQUE DE L'ORMEAU TARBES !

65 jours où se sont succédé espoirs, désillusions, face à toutes les manœuvres de la direction et des pouvoirs publics qui comptaient sur la fatigue des salariées. 

dimanche 8 janvier 2017

Lettre ouverte aux militant-es du PCF


Pour engager le débat.


Chères et chers camarades, 
Le vote des militantEs de votre parti, les 25 et 26 novembre, a décidé à une courte majorité le soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon pour l’élection présidentielle, après la décision opposée prise lors de votre Conférence nationale. Nous ne souhaitons pas intervenir de quelque façon que ce soit dans la vie de votre parti mais la situation nouvelle à laquelle vous êtes confrontés concerne l’ensemble du mouvement ouvrier. 

C’est la première fois qu’une telle division apparaît aussi bien dans les directions de votre parti que chez les militantEs. 

Une telle situation laisse bien des militantEs, bien des travailleurs et travailleuses désemparéEs, sans perspective alors que le PS est en train de s’effondrer sous les coups que lui portent ses propres dirigeants, plus que jamais engagés dans la gestion des affaires du grand capital. C’est cet effondrement de la gauche institutionnelle qui laisse le terrain à la droite extrême de Fillon et à l’extrême droite de Le Pen. 

C’est pourquoi nous souhaitons engager le débat avec vous, avec qui nous nous sommes retrouvés dans le mouvement contre la loi travail et que nous rencontrons souvent dans les luttes.

Précisons d’abord qu’alors que la direction autour de Pierre Laurent avait promis de rencontrer toutes les forces à la « gauche de la gauche », dont le NPA, elle ne nous a jamais rencontréEs et n’en a jamais fait la demande.

L'insolite voix de France Inter qui parle en bien des ouvriers...


 ... et qui emploie les mots ironiquement durs pour ceux et celles qui se foutent de leur gueule et de celle de quelques autres !


vendredi 6 janvier 2017

Logement à Montpellier. Entre guerre aux pauvres et luttes ...


 Logement vide, logement muré ... l'hiver à la rue ... Merci Saurel ! 

 
Etat des lieux [et photos] des efforts de la mairie de Montpellier pour empêcher le squattage des anciennes archives de l’Hérault, où s’est établi Luttopia 003. 

Octobre 2015 - Luttopia 002, qui abritait plusieurs dizaines de galérien-nes dans l’ancienne DDASS sise avenue d’Assas était expulsé par la force de l’Ordre. 

Décembre 2016 - On nous avait enterrés, mais On ne savait pas que nous étions des graines. Après quelques jours en sous-marin, nous germions à nouveau, et officialisions la naissance d’Utopia 003, au 40 rue Proudhon (ça ne s’invente pas !) dans le quartier des Beaux-Arts. Le chantier collectif est lancé, et le lieu devrait ouvrir ses portes à l’accueil pour la mi-janvier.

Syrie. Déconstruction de la désinformation sur une révolution en danger de mort !

Document recommandé. 

Orwell réveille-toi : ils appellent "oeuvre de paix" un cessez-le-feu qui est un diktat impérialiste visant à l'écrasement des zones insurgées et des zones kurdes !

6 janvier : un article globalement pertinent (la mention élogieuse, à la fin, d'un mandat de l'ONU, qui au demeurant est habituellement approuvé par Mélenchon pour l'opposer à toute action de l'OTAN, n'est pas, pour nous, politiquement juste en soi)   Comment M. Mélenchon nie le peuple de Syrie et ses droits

A lire aussi Internationalisme des peuples ou des nations?
 
 
Avertissement au lecteur/à la lectrice  Vincent Présumey poursuit ici son précieux travail analytique d'une révolution syrienne (voir Point de vue. Syrie. La chute d'Alep Est, cette métaphore de la débâcle politique d'une partie de la gauche...), honteusement malmenée en France (mais aussi ailleurs) par une partie de la gauche autoproclamée "radicale" dans l'instant où un puissant processus de destruction militaire est engagé contre elle. Lire l'intégralité de cette introduction ci-dessous.

 1. Les révolutions arabes.

Le 17 décembre 2010, le suicide par le feu du jeune Mohammed Bouazizi, à Sidi Bouzid dans le Sud pauvre de la Tunisie, qui meurt quelques jours plus tard, lance la vague de manifestations que l'on appellera le "printemps arabe" et qui iront au delà de la Tunisie et y compris du monde arabe. Ben Ali s'enfuit le 14 janvier 2011. Le 25 janvier commence la révolution égyptienne. Pendant quelques semaines le monde bât à l'unisson de la place Tahir. 

jeudi 5 janvier 2017

Il est impératif que le seul candidat ouvrier à la présidentielle soit présent lors de l’échéance présidentielle !


 Ce sera rude, mais il est encore possible de renverser la situation et d’assurer la présence de Philippe Poutou à l’élection présidentielle...


Voilà quelques mois, le NPA s’est lancé dans la collecte des fameux 500 « parrainages » pour pouvoir participer à l’élection présidentielle. 

Cette obligation légale n’a pour but que d’empêcher l’expression politique des petits candidats et a été durcie par le gouvernement PS. En effet, tous les élus qui signent pour les candidats verront dorénavant leur nom publié au Journal officiel. Et contrairement aux autres années, nous ne pourrons pas collecter les formulaires officiels auprès des maires, mais ce sera à eux les envoyer directement au Conseil constitutionnel, avec tous les risques d’erreurs que cela comporte (oubli du tampon officiel de la mairie, faute dans le nom du candidat...), invalidant ainsi un certain nombre de formulaires de parrainage.