CARNET DE CAMPAGNE
NPA34 32 bis rue du Fbg Boutonnet - Montpellier -





Jeudi 20

-à 12h.30
Diffusion de tracts à la fac de sciences
rdv à l'entrée
-à 17h.30
Diffusion de tracts au Polygône
rdv à l'Office de Tourisme.
Vendredi 21
-20h Salle du Parc (Claret)
RÉUNION PUBLIQUE
Dimanche 23
-19h Local du NPA (Montpellier)
SOIRÉE ÉLECTORALE
Mercredi 26
-19h Local du NPA (Montpellier)
Bilan du 1er tour et préparation du 1er mai

vendredi 17 mars 2017

Cabanes en danger...


Samedi 18 et dimanche 19 mars 2017
Les habitants des Cabanes des Aresquiers ouvrent leurs maisons aux créateurs
de 10h à 19h30
Entre canal et étangs, muges et flamants, douceur de vivre et menace de destruction, nous partagerons à l’orée du printemps deux jours de rencontre entre la beauté du lieu et l’imaginaire des artistes avec :
Daniel Ferrer, Marion de la Fontaine, Gom's, Luc Giroux, Lili Manioc, Pierre Callon, Joël Bast, Pierre Dravet, Karak, Ramirez, Délirius, Miranda, Daniel Hochard

...artistes solidaires !
Sauvons les Cabanes des Aresquiers
 Pour comprendre ce qu'il se passe aux Aresquiers (Frontignan), le plus simple est de lire le texte de la pétition (que vous pouvez signer ICI).
Vous pouvez aussi consulter cet article de FR3/France Info.

PÉTITION
jamais-inondés-premiers-expulsés

     Les Cabanes des Aresquiers : site centenaire de 32 maisons à Frontignan, typique d’un habitat singulier, harmonieusement intégré au paysage.

     Les habitants sont propriétaires des maisons mais non des terrains sur lesquels elles sont construites. En décembre 2014, la préfecture s'oppose à l'acquisition des terrains par leurs occupants. Les conventions d'occupation temporaire accordées par VNF (Voies Navigables de France) ne sont pas reconduites.
     Les résidents sont menacés d'évacuation et le site de destruction.
     Un gâchis patrimonial et humain est en cours :
- Un site historique d'une grande beauté peut disparaître au nom d'un principe de précaution limité à son seul périmètre. Comme si l'ensemble de Frontignan-Plage n'était pas lui aussi inondable !
- Les résidents permanents risquent de perdre leur foyer et tout ce qu’ils y ont investi. Dans quelle situation vont-ils se retrouver ?

     Nous récusons les arguments avancés pour justifier ce désastre annoncé et avec l’ARCA (Association des Riverains du Canal des Aresquiers) nous allons nous battre pour continuer à faire vivre ce site unique, remarquable et cher au cœur de tous.

     Des solutions existent :
- Réévaluer les risques réels encourus. Contrairement aux catastrophes survenues ces dernières années dans les zones urbanisées, notre quartier et sa voie d’accès ont été complètement épargnés par les inondations. De plus, des récents travaux de sécurisation du littoral proche ont été réalisés.
- Mettre en place des mesures pour améliorer la sécurité face aux risques naturels.
- A défaut de nous permettre d'acquérir nos terrains, établir des conventions d'occupation ou des baux légalisant notre situation.

     Signons et partageons cette pétition afin que les collectivités publiques concernées prennent conscience de l’intérêt patrimonial des Cabanes des Aresquiers et les préservent, ainsi que ceux qui les font vivre.

npa34