Flash agenda Montpellier : l'acharnement contre Jules continue !


 Communiqué de l' Assemblée générale contre l'état d'urgence et les violences d’​Etat

Nous appelons à rassemblement, et réaffirmons notre solidarité à Jules ainsi qu'à toutes les personnes convoquées ou interpellées. Ils ne nous feront pas taire ! 

Rendez-vous ce vendredi 19 mai à 9h devant l’Hôtel de Police
 
A la suite de l'expulsion du « Royal Occupé » le 11 Mai, plusieurs interpellations et convocations par la police ont eu lieu à l'encontre d'occupant-e-s du Royal et de militant-e-s de Montpellier. 

Une nouvelle fois notre camarade Jules Panetier s'est retrouvé convoqué par la police une première fois sans motif, le Lundi 15 mai, et de nouveau ce Vendredi 19 Mai à 9h, au motif « d' outrage ».

Nous ne sommes pas dupes et personne ne doit l'être, il s'agit simplement d'un acharnement de la part des forces de police à l'encontre de Jules. Il s'agit de la troisième poursuite pour outrage en 10 mois dont deux qui ont conduit à des peines de prison ferme. Ces condamnations n'étaient basées que sur des allégations policières et des dossiers sans aucune preuve formelle ! Cet acharnement n'a d'autre but que déstabiliser Jules, le pousser à la faute et, plus largement, de mettre la pression contre celles et ceux qui, sur Montpellier, relèvent la tête pour s'opposer aux politiques antisociales et sécuritaires. 

Le NPA 34 apporte son soutien à cet appel à rassemblement contre la répression.


A lire aussi



Démocratie au temps du libéralisme débridé...


NPA 34, NPA